Liste des membres du groupe

Michèle Ballinger est graphiste et ingénieure de recherches au CNRS. Elle est animatrice du groupe RED avec Mathilde Buratti, et est responsable de l’équipe ethnologie préhistorique de l’UMR 7041.

Inge Boesken Kanold est une artiste-peintre spécialisée dans l’expérimentation des couleurs anciennes : cinabre, ocre… et se concentre sur la pourpre depuis plus de deux décennies. http://pourpre.inge.free.fr/FR/recherches/recherches.html

Fanny Boquentin est chargée de recherches à l’UMR 7041 (équipe ethnologie préhistorique). Elle s’intéresse au pigment rouge qu’elle observe parfois sur des restes humains épipaléolithiques et néolithiques du Proche-Orient. Ce pigment trouvé à l’état résiduel pouvait à l’origine orner le corps ou les cheveux du défunt, ses vêtements ou les éléments du dispositif funéraire (enveloppe, coussin, fosse etc…).

Mathilde Buratti est historienne de l’art et docteure en anthropologie, ethnologie, Préhistoire, spécialisée dans l’étude des productions symboliques. Elle est animatrice du groupe RED avec Michèle Ballinger et est rattachée à l’équipe ethnologie préhistorique de l’UMR 7041 ArScAn.

Philippe Colomban est directeur de recherches 1ère classe à l’UMR 8233 et membre du « spectroscopy of nanomaterials group ». Son expertise concerne principalement la synthèse des matériaux, leur caractérisation structurale et l’étude des propriétés d’usage, en particulier les verres et les céramiques.

François Debrabant est docteur en archéologie et conservateur du musée de la Préhistoire de Lussac-les-Châteaux. Il est membre de l’équipe VEPMO de l’UMR 7041. Sa thèse portait sur l’usage de la cornaline au Moyen Orient et il s’intéresse désormais à l’usage de l’ocre en Préhistoire.

Jonathan Devogelaere, doctorant LabexMed, Centre Camille Jullian, Aix-Marseille Université, effectue des recherches archéologiques et historiques sur les métaux et alliages cuivreux antiques, sur leurs couleurs et leurs traitements de surface pour un rendu polychrome ; étudie le mobilier d’apparat hellénistico-romain en contexte, les contacts dans le bassin méditerranéen, pratique l’archéométrie et l’archéologie expérimentale.

Fleur Foucher est consultante en conservation préventive du patrimoine et en conservation-restauration des peintures. https://atelierfleurfoucher.com/

Anne Goyer est artiste contemporain en recherche de “rouge lumière”, non pigmentaire. Elle travaille en partenariat avec des chercheurs de l’ILM – Institut Lumière-Matière (UMR5306) rattachée à l’Université Claude Bernard Lyon 1 et au CNRS.

Philippe Jockey est professeur d’histoire de l’art et d’archéologie du monde grec à  l’Université Paris-Nanterre, membre du laboratoire ArScAn (UMR 7041), responsable de l’équipe archéologie du monde grec et systèmes d’information. Ses recherches portent sur l’histoire, l’archéologie et l’archéométrie de la couleur en Grèce ancienne.

Derniers ouvrages parus :

  • Ph. Jockey (dir.), Les Arts de la couleur en Grèce ancienne, Bulletin de Correspondance Hellénique, Suppl. 56, 2018.
  • Ph. Jockey, Le Mythe de la Grèce blanche, 2ème éd., Paris, Belin, 2015.

Adrien Lucca est artiste-plasticien et professeur de couleur à l’ENSAV La Cambre à Bruxelles. Il travaille notamment sur les procédés lumineux permettant à des surfaces jaunes de se transformer en rouges. Contact: http://adrienlucca.net

Emilie Lesvignes est archéophotographe. Elle est rattachée à l’UMR 7041, dans l’équipe Ethnologie préhistorique. Elle s’est spécialisée dans la documentation et la recherche en Préhistoire.

SCIC ôkhra est un conservatoire des ocres et de la couleur, un centre de formation et de transmission des savoir-faire liés aux matières colorantes, et un centre d’enseignement des connaissances sur la couleur. La  société coopérative d’intérêt collective est porteuse du Pôle Territorial de Coopération Economique « Matières et couleurs du Luberon», situés sur le site de l’ancienne usine d’ocre Mathieu, dans le Roussillon. Noms associés:

Marcela Sepulveda est archéologue, Dr. en Prehistoire, Ethnologie et Anthropologie, professeur a l’Universidad de Tarapacá, Instituto de Alta Investigación, Laboratorio de Análisis e Investigaciones Arqueométricas, chercheur associée à l’UMR 8096 ArchAm (CNRS- Université Paris 1 PAnthéon Sorbonne). Ses domaines de recherche sont l’art rupestre et l’archéologie de la couleur dans le désert d’Atacama- Nord Chili et Andes péruviennes.

Vanessa Tubiana-Brun est réalisatrice pour le CNRS et la MAE (maison d’archéologie et d’ethnologie, basée à Nanterre Université).

Anne Varichon est présidente de Culture couleur, un bureau d’étude qui élabore et conduit des accompagnements sur-mesure et des projets de recherche pour les entreprises et institutions dans leur projets couleur, territoire ou coopération. Elle est aussi membre d’Okhrâ et auteure de plusieurs ouvrages sur la couleur dont:

  • Couleurs: pigments et peintures dans les mains des peuples, Paris, Seuil, 2000.
  • Couleurs et nuanciers, territoires et fonctions: analyse poïétique de l’échantillonage de la couleur par les manufactures, l’industrie et le commerce, thèse de doctorat en arts appliqués soutenue à l’université de Toulouse 2 en 2011.