Publications scientifiques

Retrouvez sur cette page les publications scientifiques du groupe RED. Cliquez sur les mots en rouge pour télécharger leur contenu.

Rouge d’abords ! lectures plurielles

Rouge d’abords ! lectures plurielles est la première publication du groupe RED accessible librement sur le carnet hypothèses. Elle est issue d’une table ronde organisée par Michèle Ballinger et Mathilde Buratti le 24 octobre 2018. Denis Ansel, Annie-Mollard Desfour, Arnaud Dubois, Philippe Jockey et Louise Quillien [1], les premiers auteurs des chapitres de ce livre, sont reconnus dans le monde de l’art et de la recherche pour leur réflexion approfondie et pionnière en ce qui concerne l’étude des couleurs.

Vous trouverez un zip pour télécharger l’ouvrage complet en format epub (pour les liseuses, tablettes et éventuellement smartphones). Vous pourrez aussi le télécharger en pdf.

Denis Ansel est artiste plasticien et enseignant à l’école d’art de Mulhouse. Pendant une décennie, ses œuvres se sont articulées autour d’une fascination pour le rouge vermillon. L’auteur explique dans cet ouvrage son processus créatif, tout en sensibilité, réflexion et hommage à d’autres œuvres d’art inspirantes. Il expose brièvement les moyens de réalisation de ses œuvres et témoigne aussi son étonnement quant à la réception de ses œuvres par le public.

Annie-Mollard Desfour est linguiste, sémiologue et lexicographe au CNRS. Elle s’est spécialisée depuis 1998 dans l’étude du lexique français contemporain associé aux couleurs. Son approche par le prisme des mots permet de mettre en évidence un système symbolique foisonnant et ambivalent qui transcende tous les domaines culturels, des arts à la vie courante.

Arnaud Dubois a consacré son doctorat sur l’anthropologie de la couleur dans l’art contemporain et est actuellement professeur d’histoire de l’art et du design à l’ENSA-Limoges. Dans ce livre, il traite en profondeur de la problématique de la technologie et du travail collectif dans l’exécution matérielle d’une idée artistique. Il choisit pour exemple une création d’Anish Kapoor exécutée par des industriels sous la direction de l’artiste.

Philippe Jockey est enseignant-chercheur en archéologie, histoire de l’art et histoire des civilisations grecques antiques à l’université Paris 10 Ouest-Nanterre. La polychromie de l’art grec constitue un des thèmes majeurs de ses recherches. Dans ce livre, l’auteur montre comment il est désormais possible de restituer aux objets archéologiques ses couleurs initiales à travers des analyses non invasives de pointe.

Louise Quillien est historienne au CNRS. A partir des écrits cunéiformes du Ier millénaire av. J.C., elle cherche à reproduire les recettes antiques des teintures rouges et pourpres des textiles et à comprendre l’économie du marché antique des textiles teints.

[1] Les noms des auteurs ont été cités selon un ordre alphabétique puis seront développés dans l’ordre inverse de l’alphabet.